3 habitudes à avoir pour être un parent zen

Les 3 habitudes du parent zen à appliquer tous les jours

Cet article participe à l’évènement « 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien » organisé par le blog Habitudes Zen d’Olivier Roland. Ce blog donne énormément de contenu que l’on peut appliquer dans notre vie et ainsi l’améliorer. J’ai beaucoup apprécié par exemple cet article ici en lien qui traite du pourquoi il est important de jouer! 🙂

Parlons alors des habitudes zen qu’un parent devrait avoir pour être donc zen, calme, pour parler toujours avec la bonne intonation de voix, pour ne jamais s’énerver et toujours accueillir sans problème toutes les émotions de son enfant…

« Attends un peu Giacomo, tu vas maintenant me dire que c’est possible ? AHAH fais-moi rire ! J’ai moi-même des gosses et j’peux t’assurer que les mots zen et enfants sont complètement incompatibles ! ».

Bon, je te comprends parfaitement (j’ai moi-même deux enfants) et je te l’avoue: Il m’arrive parfois de péter un plomb

Mais…

Il est vrai aussi qu’il existe des moyens pour ne pas en arriver là. Si tu (toi, moi, nous parents) t’efforces à les appliquer tant bien que mal et que ça fonctionne le 80% du temps, tu auras gagné en zénitude ! 

Es-tu prêt à parcourir ces trois points ? Super, c’est parti !

1. Prendre du temps pour soi

Prendre du temps pour soi (pour un parent) peut paraître égoïste dit comme ça. Mais là on ne parle pas de tout mettre de côté (ton conjoint, tes enfants, tes amis) pour ne faire que des choses qui te plaisent tout le temps. Ni de devoir passer un temps fou pour y parvenir.

Prendre du temps pour soi c’est se réserver un peu de temps tous les jours (idéalement) juste pour se régénérer (ou une fois par semaine pour des activités plus longues).

Ne penses-tu pas qu’être un parent qui prend un peu soin de lui ne se sentira pas mieux aussi avec sa famille (et avec lui-même)? Clairement que oui !

C’est un peu comme dans un avion. Dans le petit film qui te montre quoi faire en cas de problèmes, ils te disent de d’abord mettre le masque à oxygène sur toi et ensuite le mettre à ton enfant.

Pourquoi ?

Imagine que tu perdes conscience pendant que tu essaies de mettre le masque sur le visage de ton enfant, ça ne va pas servir à grand-chose ! Bein dans la vie c’est pareil ! Prendre soin de soi va te permettre de mieux t’occuper de tes enfants.

Comment faire pour prendre un peu de temps pour soi ?

Arrête-toi 5-10 minutes (oui juste ça) : écoute de la musique relaxante, couche-toi en silence par terre, sur ton canapé ou sur un tapis de yoga. Prends-toi ces quelques minutes le matin en te levant un peu plus tôt que toute ta famille. Ou le soir quand tu rentres du boulot avant de te mettre à faire toutes tes tâches domestiques. Va dans ta chambre et fais un peu de respiration contrôlée pendant quelques minutes (ou de la cohérence cardiaque). Tu verras que ta soirée va mieux se passer. Pourquoi ne pas faire une bonne douche bien chaude, laisser l’eau couler sur toi quelques minutes, fermer les yeux et profiter de cet instant rien que pour toi une fois que tes enfants sont au lit ?

Tu peux aussi te réserver plus de temps pour aller marcher, courir, nager, lever de la fonte, faire du yoga, etc. L’important c’est de s’isoler et laisser que ton corps parle, qu’il puisse s’exprimer, relâcher les tensions internes, remettre les idées en place.

La méditation n’est pas une tache passive, c’est une action d’écoute de son corps. Le silence autour de toi permet de s’écouter, accueillir une émotion ou une pensée et ensuite la laisser partir.

As-tu une passion ? Réserve-toi du temps pour la pratiquer. Cela va te remplir d’énergie que tu pourras réutiliser plus tard !

Le temps est une denrée rare de nos jours. Il est important de la considérer comme une ressource précieuse et donc l’utiliser à bon escient.

2. Prendre du temps pour ses enfants

Si tu as la possibilité (et la chance) de rester à la maison avec tes enfants, j’imagine que prendre du temps pour eux est quelque chose de naturel (et presque obligé).

Mais est-ce qu’il est possible d’obtenir de bons résultats même avec peu de temps à disposition ? J’en parlais dernièrement aussi dans cet article Le temps c’est de l’amour (3 façons à explorer).

Tu vis sûrement à 1000 à l’heure et tu jongles entre ton travail, tes tâches ménagères, les activités de tes enfants, prendre du temps pour soi (comme vu juste quelques lignes en-dessus), etc… Tu es peut-être présent(e) physiquement mais est-ce que tu l’es mentalement ? Ou est-ce que mentalement tu es ailleurs et tu penses à tout ce que tu dois encore faire et planifier ?

Je te rassure, nous sommes tous comme ça (loin de moi de te juger).

D’où l’importance d’avoir un moment de pleine conscience avec ton enfant.

Comment traduire cela avec ton enfant ?

Faire moins et profiter plus du présent.

Même 5 minutes.

Cinq minutes où tu es là à 100% avec ton enfant, c’est une vraie présence de qualité. Tu peux commencer dès le matin, au réveil, quelques minutes où tu restes avec ton enfant, tu le chouchoutes, tu le câlines, tu lui demandes comment il va, s’il a bien dormi, est-ce qu’il a rêvé ? Oui ? Magnifique ! Demande-lui qu’il te le raconte, etc… Ensuite tu pourras enchaîner avec ta routine du matin.

De même le soir, au moment des retrouvailles. Pourquoi ne pas commencer avec un moment de pleine présence et donner toute ton attention à ton petit-loup ?

Tu verras que la relation avec ton enfant va s’en retrouver grandie ! Ton enfant sera moins en recherche d’attention et il deviendra aussi plus autonome !

En fin de compte ?

C’est comme si ces quelques minutes de pleine présence équivalent plus qu’une journée entière de présence physique.

Et la dernière habitude à adopter pour être un parent zen ?

3. Pratiquer le plus possible les choses apprises

Cela peut paraître tout bête dit comme ça. Mais une habitude (car c’est bien de cela que l’on parle) pour qu’elle devienne une vraie habitude, il est nécessaire de la pratiquer le plus possible. Pourquoi ? Pour que de nouvelles connexions se créent dans notre cerveau, en gros, pour que l’habitude soit ancrée en nous. Cette habitude deviendra au fil du temps un vrai style de vie dont tu ne pourras plus te passer.

Ce que tu peux aussi pratiquer régulièrement et qui t’aidera dans ton rôle de parent (zen) ? 

L’éducation positive et bienveillante.

Il existe plusieurs bonnes pratiques que tu peux facilement apprendre dans la « discipline positive ». Ces façons de faire pourront t’aider à mieux gérer tes émotions (et celles de tes enfants), à mieux écouter et comprendre ton enfant, à identifier les émotions cachées derrière un comportement de ton enfant, à en fin de compte être un exemple pour ton enfant. Tu seras finalement son leader !

Alors es-tu prêt(e) à être un parent (un peu plus) zen ? Très bien !

Comme faire ? Pour commencer tu peux relire cet article et identifier ce que tu peux modifier dans ta vie pour dégager du temps pour toi et pour tes enfants. De plus, tu peux aussi copier ce que d’autres parents font, ceux que tu retiens être des parents « zen » : que font-ils, comment le font-ils ? Comment sont les traits de leur visage ? Est-ce qu’ils parlent beaucoup ? Découvre tout cela et essaie de les copier. Tu peux aussi parcourir mon blog et chercher les pépites disséminées un peu partout dans chaque article comme celui-ci que je te propose ici en lien.

 

As-tu pris plaisir à parcourir cet article ? N’hésite pas à laisser un commentaire ! Sens-toi libre aussi de le partager sur tes réseaux sociaux favoris !

 

A très vite

Giacomo – DesParentsAuTop

Les 3 habitudes pour être un parent zen au quotidien

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 39
  • 73
    Partages
Publié le Catégories Parents

2 réflexions au sujet de « 3 habitudes à avoir pour être un parent zen »

  1. Je n’ai pas encore d’enfant mais j’espère que j’arriverais à mettre tout ça en application parce que je suis convaincue que ces 3 points peuvent faire la différence. La ou j’ai un doute c’est dans l’application au quotidien quand on a des enfants ça doit pas toujours être simple de prendre du temps pour soi

    1. Bonjour Carine, Merci pour ton commentaire! Non ce n’est clairement pas facile… faut pas se voiler la face 🙂 après le but c’est de l’avoir au moins à l’esprit. Car quand on est la tête dans le guidon, les jours se suivent et se ressemblent… et on peut vite s’essouffler! Et à un certain moment il faut accepter qu’on ne vit pas que pour nos enfants. Oui on les aime tout plein, mais il est important de recharger régulièrement les batteries. A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.