fbpx

Maman en burn-out ou complètement épuisée? Cet article est pour vous!

maman en burn-out et la discipline positive : que faire?

Quelle maman n’a pas rêvé d’être une super maman?
Une maman à l’écoute de son enfant, bienveillante, pratiquant la communication non violente.

Cet enfant tant désiré et cette maternité tellement idéalisée peuvent pour certaines mamans devenir une vraie désillusion.

Malgré une implication plus présente des pères, les femmes sont majoritairement concernées. En effet, elles passent plus de temps avec les enfants. Ces mamans se retrouvent confrontées à un quotidien qu’elles n’avaient pas imaginé.

Le manque de sommeil, un surmenage qui les épuise jour après jour, une pression quotidienne à vouloir bien faire, les pousse doucement et de manière insidieuse vers un épuisement physique et émotionnel.

Aujourd’hui c’est Karima du site « Objectif-Maman-Epanouie » qui me fait l’honneur d’écrire un article sur le site DesParentsAuTop. Mais je la laisser se présenter :

Bonjour je suis, Karima , mariée et maman de trois enfants (8 ans, 6 ans et 2 ans). Je suis aussi Coach pour maman en Burn-Out Maternel. Mon site « Objectif-Maman-Epanouie » a vu le jour après avoir été moi-même une maman en Burn-Out. Je partage sur mon blog des outils concrets à implémenter dans votre quotidien. Mon objectif est de permettre à chaque maman de retrouver sa place de femme et de maman et ainsi reprendre le contrôle de sa vie.
Vous souhaitez aller plus loin ? Je vous offre un
entretien téléphonique gratuit pour faire le point sur votre situation et les difficultés que vous rencontrez au quotidien.
Cliquez sur le lien pour en profiter : Formulaire de rendez-vous.
Bonne lecture! 😊

C’est quoi le Burn-Out?

Le mot “Burn-Out” est un mot d’origine anglaise qui signifie “s’user, s’épuiser, craquer”.

Il faut savoir que ce dernier n’apparaît pas du jour au lendemain. Une maman finit par être en Burn-Out après une longue accumulation de stress qui est due à différentes sollicitations excessives du quotidien.

Ce stress pousse la maman à être dans un état d’épuisement physique et émotionnel.

Les situations qui poussent la maman à cet épuisement sont diverses tels que le manque de sommeil, des nuits coupées et rythmées par les pleurs et les cris des enfants.

Les cris des enfants deviennent insupportables sans compter les tâches quotidiennes à faire encore et encore.

C’est très précisément l’aspect répétitif de ces situations qui devient éprouvant pour la maman. Elle ne trouve aucun moment de repos ou de régénération, le corps finit tout simplement par être en mode “survie”.

Pour bien comprendre ce qui se joue, vous trouverez l’analyse des causes du Burn-Out par Maryse Vaillant, psychologue, qui le différencie bien de la dépression Post-Partum.

Quels sont les signes d’une maman en burn-out?

  • La perfection à tous les niveaux

Avec le fantôme de la mère parfaite dans son mode d’éducation, elle est présente sur tous les plans de la vie de ses enfants et sur tous les fronts: l’école, l’éducation, les vacances, leur santé. C’est de la folie! Une vraie course à la performance!

  • Ne pas prendre conscience que tu es à bout

C’est aussi une maman au bord du gouffre nerveusement et au bout de tes réserves d’énergie, malheureusement en toute inconscience.

  • L’ambivalence des sentiments

En dépit du désir de vouloir bien éduquer ses enfants, avant la naissance des enfants, elle finit par ressentir des sentiments très contradictoires à leur égard. Elle perd de plus en plus son sang froid qui s’accompagne parfois de violence et de cris. Elle se sent incomprise et victime d’injustice et a l’impression de n’avoir aucune reconnaissance.

  • L’épuisement physique

Écrasée par une fatigue chronique, elle n’arrive pas à soulager cet épuisement. Elle a l’impression de devoir passer des mois sous la couette pour en venir à bout!

  • Tu en as marre de tout

La moindre action de la vie quotidienne, surtout en relation avec tes enfants, devient insurmontable.

  • Troubles du sommeil et troubles de l’humeur

Malgré cette extrême fatigue, elle a du mal à trouver le sommeil. Elle se plaint souvent à en devenir pessimiste et dépressive, entraînant un ambiance plutôt malsaine en famille.

  • La solitude

Elle se sent souvent seule, isolée avec ses enfants, un mari très peu présent voir pas du tout.

  • Sentiment de culpabilité

En faisant le bilan de ses réactions vis à vis de ses enfants et de son sentiment d’incapacité à tenir les rênes, elle culpabilise énormément.

Quelles sont les conséquences dans la relation avec ses enfants pour une maman en burn-out?

Cet épuisement physique et émotionnel n’est pas sans conséquences, sur ses enfants mais aussi sur son sentiment profond d’échec.

Maman en burn-out et les difficultés quotidiennes même avec la discipline positive
  • Elle se sent agressée par ses enfants

Quand une maman est à bout de force, et n’a plus de patience, toutes ses réactions seront vécues comme des agressions, surtout les réactions de ses enfants. Tout cela va donner l’impression à la maman de ne plus avoir d’amour pour ses enfants, alors que bien évidemment elle les a voulus. Elle voit ses enfants comme des tyrans voulant la provoquer au quotidien.

  • Elle n’apprécie plus leurs présences

En effet elle ne passe plus aucun moment agréable avec ses enfants. Cela paraît dure, voir incompréhensible et pourtant c’est ce qui finit par se mettre en place. Il s’agit là du détachement émotionnel. Une maman en burn-out en arrive à ce détachement à force d’avoir été présente à tous les moments de la vie de ses enfants. Elle a tellement donné et répondu aux besoins des autres sans n’avoir rien reçu eu retour.

  • Elle ne contrôle plus ses émotions
Les parents ont aussi lu cet article :  Parentalité positive : Isabelle Filliozat te montre comment la mettre en place

A partir de là se met en place un engrenage dangereux car plus elle va se sentir mal, plus elle va sentir qu’elle ne contrôle plus ses émotions et ses réactions. Malheureusement les premiers à en subir les conséquences ce sont ses propres enfants. Lorsqu’un enfant va faire une bêtise par exemple, la maman épuisée va avoir une réaction disproportionnée. Elle peut aller jusqu’à hurler, avoir des paroles qu’elle regrettera, et parfois même lever la main. Ses colères aboutissent à des comportements agressifs envers les enfants.

  • La prise de conscience

Ce n’est que le soir en se couchant qu’elle va se rappeler de sa journée, elle va s’en vouloir. Elle va énormément culpabiliser, une culpabilité qui va la poursuivre tous les jours. Mais la réalité, c’est que tout recommence car elle tourne à vide, elle n’a plus de “carburant”. Arrive donc le moment où la mère prend conscience du fossé qui se creuse entre l’idée qu’elle se faisait de la maternité et la réalité vécue. Le sentiment d’échec prend toute sa place, les rêves d’être cette super maman s’effondrent. Elle fini par perdre confiance en elle.

La discipline positive, un effort du quotidien

Même si les réactions d’une maman épuisée sont disproportionnées, il n’en reste pas moins qu’elle veut le meilleur pour ses enfants. Généralement, c’est une maman qui s’est informée sur la discipline positive : elle a lu des livres et a compris les enjeux d’une telle éducation

  • Accomplir d’abord un chemin vers soi

Pour pouvoir accompagner au mieux son enfant, une maman en burn-out doit d’abord se centrer sur elle. En effet, même si consciemment, il y a un désir profond de vouloir le meilleur pour son enfant, inconsciemment tout va dans le sens contraire : crier, gronder, punir, faire taire les émotions.

Ainsi pour mieux écouter et accompagner ses enfants, il est nécessaire de guérir sa propre histoire. Une histoire individuelle qui est le résultat de blessures anciennes (souvent des blessures émotionnelles liées à son enfance). Les réactions des enfants vont tout simplement venir réactiver notre propre histoire, et des besoins dans notre enfance qui n’ont pas été comblés.

Isabelle Filliozat dans son livre “Il n’ y pas de parent parfait” nous dit : “Dès que nous n’arrivons plus à nous sentir proches de nos enfants, cela signifie qu’il se passe quelque chose en nous qui nous éloigne d’eux“. Comprendre l’origine de cette “tendance noire” et surtout la mettre à jour. Un accompagnement peut se révéler nécessaire pour sortir de ces habitudes qui se sont installées.

  • Apaiser son quotidien de maman pour apaiser sa relation mère-enfant

Changer son mode de fonctionnement, ne lui semblera pas facile, même si elle est convaincu du bien-fondé d’une éducation bienveillante. Voici quelques difficultés qu’il est possible de rencontrer:

  • Les habitudes sont bien ancrées, et en lien avec son histoire personnelle et de ses propres blessures du passé.
  • Le regard des autres peut ajouter une pression supplémentaire.
  • Changer sa façon de s’adresser à ses enfants demandera beaucoup d’efforts et d’investissement dans le temps.

Comment s’y prendre pour apaiser son quotidien?

Voici trois astuces qui ont le pouvoir de créer un véritable changement de l’intérieur et permettre de désamorcer cette perte de contrôle :

  1. Tout se jouera dès le réveil, en effet, il est important de commencer la journée dans un bon état d’esprit. Vous pouvez faire un peu d’exercice, juste histoire de bouger son corps et vous prendre un petit temps et méditer. D’ailleurs vos enfants peuvent même participer, avec des exercices de respirations profondes. Quelques minutes suffiront au départ et cela vous permettra de renouer la relation avec votre enfant. Il existe une méditation pour enfant qu’on apprécie beaucoup chez nous : Calme et Attentif comme une Grenouille.
  2. Une chose à laquelle vous n’avez peut-être pas pensé : Les câlins!! Il est important, dès le début de la journée et même tout au long de la journée, de renouer avec les câlins. Les câlins vont permettre à votre organisme de sécréter une hormone qu’on appelle “ocytocine”, l’hormone de l’amour, du bonheur, du bien-être. Plus vous en aurez plus vous serez dans un état de bien-être.
  3. Enfin, une dernière astuce, au moment où votre enfant vous exaspère que vous sentez la pression monter. A ce moment précis, reconnectez-vous à l’image de cet enfant bébé qui était dans vos bras. Cet exercice va vous permettre de ressentir à nouveau cet amour et cela va influer positivement sur votre état de stress.

En conclusion

Vous l’aurez compris, une maman en burn-out (et épuisée) doit avant tout prendre soin d’elle. Il est assez difficile pour elle d’arriver à gérer ses émotions. Elle doit penser à accueillir ses propres émotions et apprendre à combler ses propres besoins.

Le plus important c’est de sortir de ce burn-out car il a des conséquences néfastes sur la maman et sur ses enfants. Il est important aussi pour prévenir le burn-out de ne pas hésiter à en parler à son entourage, voir à des professionnels pour se faire accompagner. Il n’est pas question d’échec mais du premier pas pour aller mieux. Car le burn-out étant un syndrome, il peut être à l’origine d’une grave dépression.

Karima
Objectif-Maman-Epanouie


Un grand Merci à Karima pour son excellent article très complet au sujet de la maman en burn-out et ce qu’elle peut mettre en place pour alléger son quotidien !

A bientôt
Giacomo

Solutions pour maman en burnout et discipline positive
  • 74
    Partages