On a créé des monstres !

On a créé des monstres ou des enfants ?

Mais c’est quoi ce titre dans un blog sur la parentalité ?

J’imagine que tu arrives à être toujours super zen avec tes enfants, patient, calme, souriant, heureux, etc… et ceci en toutes circonstances ? Tu en as de la chance !

J’ai passé quelques jours au Center Parc du Domaine Les 3 Forêts avec ma femme et mes enfants. Un endroit propice au calme et à la zenitude de par son cadre verdoyant immergé dans la nature. Pas de voiture, pas de train, pas de trafic… rien de rien. Que des personnes à pied ou à vélo (ou en voiturette électrique si nécessaire). Un endroit idéal pour les familles (et donc les enfants) car il y a plusieurs places de jeu (intérieures et extérieures) où les enfants peuvent vraiment s’amuser et se dépenser. Tu y trouveras aussi une ferme avec plein d’animaux à découvrir que tes enfants pourront même caresser. Trop mignon! 🙂

Le constat

Un jour on s’est posé dans une grande place de jeu extérieure et je me suis amusé à regarder les personnes qui y étaient. Il faisait beau et bon, et pour un mois d’octobre c’était vraiment exceptionnel. Une très jolie place de jeu avec tout ce qui est possible de faire (pour un enfant).

Je regarde la tête des parents et je remarque que plusieurs sont vraiment stressés et fatigués. D’autres s’énervent contre leurs enfants car ils n’écoutent rien. D’autres encore pètent carrément les plombs car leurs enfants (déjà presque ado) sont d’une impertinence démesurée. Beaucoup en peuvent plus devant l’énième caprice de leur gamin. Pourtant on est en vacance, un super endroit…

Un autre jour, rebelote, je me trouve dans un très grand lieu de jeu indoor pour les enfants. C’est vraiment top ! Tu peux les laisser se défouler pendant que toi tu sirotes un bonne bière (heuuu un bon café). Là aussi je remarque rapidement que certains parents ont les traits de leur visage marqués comme si c’était eux qui montaient et descendaient dans ce labyrinthe infernal. Des parents qui s’égorgent à appeler leurs enfants pour les faire rentrer à la maison. A leur courir après pour leur enfiler les chaussures. A séparer deux enfants qui se chamaillent de plus belle. Certains sont presque dépités et au bout du rouleau !

Et les enfants ?

Eux ont tout ce qui est possible d’avoir: des vacances, des jeux à gogo, des activités en plein air, et même un centre aquatique avec piscines et toboggans.

On a créé des monstres?

Mais les enfants en veulent toujours plus… la petite glace, la petite crêpe, le petit bonbon, la petite activité supplémentaire (et payante bien sûr), le petit truc que l’autre gamin a et qu’il faut absolument avoir aussi, etc… Des enfants dans un cadre magnifique avec tout à disposition mais jamais satisfaits, jamais contents, jamais reconnaissants pour tout ce qu’on leur donne !

On a créé des monstres ? C’est la question que je me pose ! C’est peut-être un peu fort comme expression. Mais c’est mon état d’esprit à ce moment précis.

Tu connais peut-être ce sentiment : quant tu remets tout en question, tu te questionnes du pourquoi tu as fait des enfants, tu demandes au bon Dieu pourquoi t’as des gamins comme ça, de qu’est-ce que tu as fait de mal pour mériter ça, etc…

Tu te dis « ils ont tout » et ça se plaint encore ! C’est peut-être ça le problème. Ils ont tout et sans aucun effort. Je ne juge personne et chacun fait comme il le sent. Mais si proposer autant de choses à nos enfants ne donne pas les résultats espérés, c’est peut-être que ce n’est pas une bonne solution, comme je le dis sur l’article des enfants roi.

“Ils ont tout” mais en veulent toujours plus, comme si finalement c’était un dû. Et que si on ne le fait pas on passe pour des méchants.

On ne peut pas dire que les enfants sont mal élevés car ils sont élevés selon ce que l’on croit être bon pour eux. On souhaite leur bonheur et on les éduque en conséquence. Cependant, la façon dont nous éduquons nos enfants peut être remise en question si elle ne donne pas les résultats espérés.

Est-ce qu’il t’arrive de te questionner par rapport à cela?

Tester autre chose?

Moi ça m’arrive souvent (d’où le pourquoi de ce blog).

Une chose est sûre et je le vis toujours et encore maintenant : ce que je pensais être juste et correct lorsque je suis devenu papa n’est pas forcément aussi approprié que je l’imaginais, ou en tout cas, certaines façons de faire ne fonctionnent pas toujours.

Alors pourquoi ne pas changer ?

En effet, si je continue de faire toujours la même chose, j’ai le grand risque d’obtenir toujours les mêmes résultats, non ?

La parentalité positive est une science qui s’apprend et qui a besoin d’être appliquée pour en voir les effets. 

A la maison, nous avons tous nos petits (ou grands) monstres… Mais malgré les difficultés on les aime tout plein. Des fois c’est difficile et des fois c’est plus facile. Ainsi va la vie.

“Aimer ses enfants c’est surtout les éduquer, c’est notre devoir de parent”.

Pourquoi ne pas mettre toutes les chances de ton côté pour y parvenir ? Les petits trucs que je te partage ici en lien peuvent déjà te donner un bon point de départ.

A très bientôt !

Giacomo – DesParensAuTop

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
  • 15
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.