Pourquoi votre enfant ne dort pas? Causes et raisons – Partie 1

Par cet article et les suivants, je vais vous montrer une simple méthode qui vous enseignera à résoudre pour toujours les insomnies et troubles du sommeil de votre enfant.

Comment faire dormir tranquillement et sans problème votre enfant, sans troubles de sommeil d'enfant.

L’enfant a besoin de dormir, comment lui éviter des troubles du sommeil?

L’arrivée d’un enfant correspond toujours a une période forte en émotions. Nous avons 9 mois pour nous y préparer mentalement, pour préparer ses futures affaires, sa chambre, trouver une crèche/garderie pour l’après congé parental (voir la solution de garde parrainée par mon blog 🙂 ), etc. Nous pouvons dire que c’est un mix de joies, d’inquiétudes, de surprises, peut-être aussi de peurs et d’innombrable questionnements…

Bien que nous soyons prêts à être parents, lorsque bébé arrive il n’est malheureusement jamais accompagné de sa notice d’utilisation. 🙂

Saviez-vous par exemple que les enfants doivent apprendre à dormir? Oui oui, c’est bien cela : apprendre à dormir! C’est justement le sujet de cette série d’articles sur le sommeil des enfants.


Inscrivez-vous pour être informé de la publication des deux articles suivants concernant le sommeil!


Personnellement, je me rappelle que pendant les premières semaines, je ne me souvenais même plus comment je m’appelais tant les choses à faire étaient nombreuses, la nouveauté d’avoir un bébé était grande, les nuits étaient morcelées toute les 2-3 heures pour le faire manger et le changer… mais je dois dire que c’était une immense joie que de prendre mon bébé dans mes bras et de le regarder dormir paisiblement.

Oui dormir… c’était justement là le problème!

Quand nous croisons des amis fraichement parents, la discussion est souvent la suivante : 

– Salut, Comment vas-tu? 
– Ouai… pas trop mal…
– Et ton petit, ça va? Est-ce qu’il fait déjà ses nuits?
(car ça c’est la question que l’on pose tous… 🙂 )
– …
 
Et là, en voyant la tête des parents, on se dit que non, il ne fait pas encore ses nuits et que ça ne se passe pas si bien que ça.

L’enfant a bientôt 2 ans et ses parents n’arrivent toujours pas à passer des nuits paisibles.

Alors avant d’aller dans le vif du sujet, voyons déjà ce qu’il se passe au niveau de l’enfant.

bébé dort paisiblement sans trouble du sommeil et sans problème

Développement de l’enfant

Le développement d’un être humain dans ses premières années de vie est impressionnant! Un nouveau-né n’a rien à voir avec un enfant de 4 mois, celui-ci est totalement différent d’un enfant de 2 ans et ce dernier ne ressemble pas du tout à un enfant de 5 ans.

Durant tout ce processus, l’enfant a besoin d’énormément d’énergie qu’il obtient et récupère grâce à une bonne alimentation et à de grandes périodes de repos (voir aussi l’article du site “Naître et Grandir” – Sommeil: les effets sur le développement et le comportement)

Conséquences du trouble du sommeil

Alors quelles peuvent être les conséquences du trouble du sommeil chez votre enfant et chez vous?

Chez le nouveau-né au petit enfant
– Pleurs fréquents
– Irritabilité, mauvaise humeur
– Manque d’attention
– Dépendance de la personne qui s’occupe de lui
– Risque possible de croissance
 
Chez l’enfant pré-scolaire
– Mauvais rendement scolaire
– Insécurité
– Timidité
– Troubles du caractère
 
Chez les parents
– Insécurité
– Culpabilité
– Accuses réciproques de mal éduquer son enfant
– Frustration par rapport au problème du sommeil
– Impression d’impuissance et d’échec
– Profonde fatigue physique et psychologique
– Mauvaise opinion de soi (et comme parent)
– Vie sexuelle en mode “pause”
– Tension dans le couple
 
Vous me direz peut-être: “Nous n’avons jamais eu de problème nous!”

Et bien, je vous dis que vous avez eu vraiment beaucoup de chance. 🙂

Selon des statistiques, 1 enfant sur 3 souffre d’insomnie.

Par là, nous voulons parler de:

– Problèmes lors de la mise au lit du bébé/enfant (qui se traduit souvent par une crise)
 
– et/ou il se réveille 4-5 fois pendant la nuit (je ne parle pas des éveils nocturnes spontanées)

 

Ces statistiques pourraient même être plus sévères car beaucoup de parents ont tendance à dire que c’est normal qu’un enfant (qui a 6 mois et plus) se réveille plusieurs fois par nuit en cris et en pleurs pour boire, manger ou simplement avoir ses parents à coté de lui.

Sachez que ce n’est pas quelque chose de normal.

Après avoir passé les 6-7 premiers mois, votre enfant doit être capable de dormir seul, dans sa chambre, au noir, de 11-12 heures de suite.

Si ce n’est pas encore le cas, pas de panique! Je vous expliquerai comment faire dans un autre article de cette série.

Apprendre à dormir

Dans un premier temps, il faudra recommencer son apprentissage du sommeil en tenant bien à l’esprit que votre enfant n’est ni malade, n’a pas de problème psychologique et n’est ni gâté. Et que surtout ce n’est pas de votre faute.

C’est simplement le fait que votre enfant n’a pas encore pris l’habitude de dormir.

L’habitude de dormir? Oui c’est bien cela! L’habitude de dormir.

A bientôt pour la suite de l’aventure! Ici la partie 2 🙂

Et pour le sommeil des adultes, un bel article sur le site “Huffingtonpost”.


Inscrivez-vous pour être informé de la publication des deux articles suivants concernant le sommeil!


Article inspiré par ce livre

Si vous avez des remarques ou questions sur ce premier article concernant le sommeil de l’enfant et de ses possibles troubles et insomnies, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour en discuter ensemble!

GiacomoDes Parents Au Top


4 thoughts on “Pourquoi votre enfant ne dort pas? Causes et raisons – Partie 1”

  1. Sachez que le cerveau de l’enfant est prévu pour des éveils nocturnes spontanées jusqu’à l’âge d’au moins deux ans. Ca s’apelle les neurosciences, et c’est démontré scientifiquement.

    1. Bonjour, merci pour votre message. En effet, l’enfant a, comme vous le mentionnez, des éveils nocturnes spontanées. Mais ce n’est pas des ces réveils dont je parle dans cet article mais plutôt des réveils en pleurs et cris pour appeler ses parents. Je parlerai de ces réveils nocturnes spontanées dans mon prochain article. Je vais prendre note de votre remarque pour modifier mon article et ainsi préciser ce point. Bonne journée

  2. C’est affreux votre article! Un enfant ne doit pas apprendre à dormir seul, dans le noir loin de ses parents! C’est monstrueux de vouloir faire croire que ce serait normal! Ce qui est normal c’est de dormir près de lui, de lui donner la terre ou le biberon quand il en a besoin, de le câliner quand il se réveille et qu’il a peur. Comme ça, il apprendra qu’il peut compter sur ses parents, qu’ils peut tout leur dire, chacune de ses émotions et, rassuré, petit à petit il se réveillera moins la nuit. Mieux vaut utiliser la chambre d’enfant comme lieu d’intimité des parents quand ils en ont besoin et de garder les enfants dans votre chambre jusqu’à 2-3 ans! Voulez vous des enfants épanouis ou soumis?

    1. Bonjour Suzi, merci pour votre commentaire et pour avoir partagé votre point de vue. Je pense que chacun a son avis sur la question et personnellement je ne partage pas le votre. Selon moi (mon expérience et les ouvrages que j’ai lu), un enfant, à partir de 5-6 mois, peut dormir seul dans sa chambre sans crises et sans pleurs. C’est une question d’habitude que le parent doit lui enseigner. Ceci dit, en aucun cas il est question de NE pas donner tout son amour à son enfant, de ne pas le câliner, de ne pas le rassurer. L’habitude du sommeil s’acquière également par la routine pré-dodo qui consiste justement à passer un agréable moment avec lui pour qu’il puisse s’endormir apaisé et sans peur. S’il se réveille parce qu’il a peur, bien sur qu’il faut le câliner et le rassurer! Par contre, s’il se met à crier ou pleurer juste pour être pris dans les bras… là c’est un autre aspect. La méthode pour le faire dormir seul (et serein) dépend principalement des parents et ceci ne va pas influencer le fait d’avoir des enfants épanouis ou soumis. Là on touche plus à l’éducation reçue. Quoiqu’il en soit, il faut faire les choses avec amour, l’enfant va le ressentir, cela le fera bien grandir. Et c’est ce que je perçois dans votre message 🙂
      je vous invite à lire mon deuxième article sur le sommeil où je donne des informations supplémentaires, et ceci en attendant mon troisième article sur le sujet. Cordialement

Laissez-nous un commentaire!