Les risques du soleil sur nos enfants

Je ne sais pas vous, mais j’attends l’été avec beaucoup d’impatience toute l’année. Oui, parce que moi je suis pour le soleil, le chaud, la mer, etc… bien que je ne vive pas dans un pays où la chaleur est de mise toute l’année. C’est pourquoi dès les premiers jours de soleil, j’aime sortir et profiter pleinement de ces belles journées !

Et mes enfants également!

Pourquoi protéger ses enfants des rayons UV du soleil

Voilà que l’été est là, toujours pile à l’heure (à plus ou moins quelques semaines 🙂 ) prêt à nous réchauffer le physique et le mental.

Mais sommes-nous prêt à l’accueillir convenablement ?

Oui parce que dès qu’il fait beau, on met t-shirt et pantalon court et on sort…

Rien oublié ? Sur sur ?

Le soleil, le chaud, c’est bien joli. Mais quels sont les dangers du soleil et comment s’en protéger ? Et surtout comment protéger nos enfants ?

Un état de situation alarmant

Le site “Naître et grandir” a publié un sondage britannique assez inquiétant. Il dit textuellement que : 

“Même si 56 % des parents interrogés affirment savoir que le bronzage devrait être évité parce qu’il est un signe de dommage à la peau, ce sondage indique aussi que :

  • Environ 70 % des parents considèrent qu’il est normal d’être bronzé en été;
  • 34 % des parents pensent que le bronzage aide la peau à devenir plus résistante au soleil;
  • 21 % des parents pensent à appliquer de la crème solaire à leurs enfants seulement lorsque la peau de ceux-ci devient rouge;
  • 10 % des parents ont déjà suggéré à leurs enfants d’enlever leur chandail afin d’éviter les marques de bronzage causées par les vêtements.
  • 7 % des parents ont déjà encouragé leurs enfants à utiliser une crème solaire avec un faible facteur de protection afin de bronzer.”

Alarmant non? Et tous les étés c’est pareil. Je croise régulièrement des parents et leurs enfants rouges comme des tomates car complètement inconscients des dangers du soleil sur leur peau. Je suis conscient que ce n’est pas toujours facile d’y penser, moi le premier… c’est un peu nuageux, il n’a pas l’aire de faire trop chaud… et hop, la peau est un peu rouge. 

Les risques et les dangers du trop de soleil

Risques pour notre peau

Notre peau a la capacité (on appelle ceci le capital soleil) d’absorber une partie des rayons du soleil sans que cela abime notre peau. Même que les rayons du soleil permettent de créer de la vitamine D indispensable à la fabrication des os. Ce capital soleil est propre à chaque individu, il est donné à la naissance et il ne peut être renouvelé.

Capital soleil protéger les cellules

En cas de surexposition sans protection, notre peau n’arrivera plus à se défendre convenablement. Certaines cellules de notre peau se seront trop endommagées pour pouvoir se réparer et ne pourront plus garantir leurs fonctions primaires, soit nous protéger.

Vous vous imaginez les problèmes que cela peut provoquer si les cellules de la peau de votre enfant sont détruites chaque année un peu plus ?

Cancer et mélanomes

Les études montrent que les surexpositions solaires, surtout pendant l’enfance, entrainent les risques de cancer de la peau et de cataracte sur l’œil. Le fait d’avoir pris plusieurs coups de soleil graves pendant l’enfance ou pendant l’adolescence est l’un des facteurs qui peuvent amener le cancer de la peau.

Les cancers de la peau les plus courants – les carcinomes – sont causés par des expositions répétées au soleil, tandis que les mélanomes – des cancers moins fréquents, mais plus graves – sont surtout dus aux coups de soleil. Les enfants qui ont la peau claire ou avec beaucoup de grains de beauté sont particulièrement à risque. Deux méchants coups de soleil avant l’âge de 12 ans, avec la peau qui pèle voir avec des cloques, multiplie par dix le risque d’être touché par le mélanome.

Comment se protéger du soleil

Comme nous l’avons vu, les risques existent vraiment et ils ne sont pas sans conséquence. Alors ne les négligeons pas et protégeons-nous et nos enfants.

Trucs à faire pour se protéger du soleil

Crème solaire

Il existe une multitude de crème solaire. Personnellement je préfère les crèmes plutôt que les vaporisateurs. Il en existe même des de couleurs pour amener un coté un peu ludique à la chose quand vous devez en mettre sur vos enfants. Pensez à en mettre partout, surtout sur les zones plus sensibles comme le cou, visage, oreilles et épaules. Et même par temps nuageux. Les rayons du soleil les traversent quand même.

Idéalement, il faudrait utiliser une crème solaire « à large spectre » qui protège contre les deux types de rayons solaires causant des dommages à la peau : les UVA et UVB. Perso je mets de l’écran total (indice 50) à mes enfants car ils ont plutôt la peau claire.

Mettez la crème solaire AVANT de sortir (15-30 min) afin de permettre à la crème d’être absorbée et créer ainsi sa barrière protectrice. Et en la mettant avant, vous allez aussi évitez les moments de stress… car si vous la mettez quand vos enfants sont devant la piscine et impatients d’y aller, ça sera plus compliqué de les retenir. Conseil d’ami 🙂

La crème doit être mise ensuite toute les deux heures. Voir même plus souvent s’ils rentrent et sortent régulièrement de l’eau.

Habits de protection contre les rayons UV

Le top du top pour la protection est sans autre… les vêtements. Il existent maintenant depuis plusieurs années des vêtements anti UV que vous pouvez mettre à vous et à votre enfant pour vous protéger du soleil. A mon petit garçon qui a vraiment une peau très blanche, je lui mets souvent un t-shirt anti UV même quand on va à la plage ou à la piscine. N’utilisez pas un simple t-shirt en coton car une fois mouillé, il n’offrira pas de protection optimale.

Pensez aussi à prendre un chapeau ou une casquette et des lunettes adaptées. Pour les plus jeunes, vous en trouverez avec un élastique à l’arrière pour que le chapeau ou les lunettes ne tombent pas.

Rester à l’intérieur

Dit comme cela, ça peut paraître une évidence mais rester à l’intérieur est encore le meilleur moyen de ne pas prendre de coup de soleil 🙂 . Il est en effet recommandé, si cela est possible, de rester chez soi pendant les heures les plus chaudes de la journée (entre 12h et 16h), surtout avec des enfants en très bas âge.

Rien ne sert de se grouper sous les parasols, oui vous aurez certes de l’ombre, mais vous aurez très chaud et si vous êtes à la plage, la réverbération du soleil sur le sable et sur l’eau peuvent vous faire recevoir quand même des rayons. Si vraiment, Il existent aussi des parasols anti UV qui offriront quand même une meilleures protections qu’un simple parasol.

Que faire en cas de coup de soleil

Les coups de soleil sont des brûlures au premier degré (la peau est rouge) ou au deuxième degré (des cloques apparaissent). La peau fait mal, elle tire.

Si vous voyez que votre enfant commence à avoir la peau rouge:

  • il est vivement conseillé de lui mettre un t-shirt et de le faire jouer à l’ombre ou à l’intérieur.
  • Il est important de le faire boire beaucoup.
  • Si le coup de soleil est assez conséquent, vous pouvez le mettre plusieurs fois par jour dans un bain d’eau fraiche (pas trop longtemps) ou lui mettre des compresses fraiches sur les parties en question.
  • Vous pouvez aussi appliquer une crème apaisantes “après solaire” ou des crèmes spécifiques pour brûlures.
  • Faites en sorte que votre enfant ne retourne plus au soleil avant que la brulure ne soit complètement guérie.
  • Si la brulure est grave, allez voir un médecin.

Dans un article du site VaudFamille, vous trouvez des remèdes avec ce qu’on a sous la main et qui sont efficaces.

Conclusion

Un homme averti en vaut deux, n’est-ce pas? Alors plus d’excuse pour ne pas vous protéger vous et vos enfants! Votre peau vous dit merci!

Et vous comment faites-vous?

N’hésitez pas à laisser un commentaire et me faire part de vos remarques!

GiacomoDes Parents Au Top!

 

Laissez-nous un commentaire!