fbpx
Ce qu'il faut savoir avant de punir son enfant, les 4 R de la punition

Tu l’as sûrement remarqué, dans notre société de consommation on veut tout et tout de suite.
Il faut vite-vite-vite des résultats ou le dernier truc à la mode.
Comme le dernier smartphone qui vient de sortir (même si celui qu’on a, fonctionne encore très bien).

Dans l’éducation de nos enfants?
On pourrait malheureusement avoir cette même vision : vouloir obtenir vite des résultats ! (ce qui serait le Graal inespéré de tous parents 😂 moi y compris).

Du coup, certains parents pourraient avoir recours aux ordres trop directifs et aux punitions (voir même à la fessée). Avec la satisfaction de voir son petit bambin obéir très vite.

« Attention à ce qui marche »

Nous dit Jane Nelsen dans son livre La discipline positive.

C’est vrai que ça peut mettre un terme immédiat au comportement inapproprié de l’enfant. Mais qu’en est-il des répercussions sur l’enfant et des résultats à long terme ?

OK je t’entends déjà me dire :

« Oui mais mon enfant est vraiment trop comme-ci ou trop comme-ça »,
« Il me pousse vraiment à bout et des fois je n’arrive pas à faire autrement »,
« J’ai été élevé(e) comme ça, et j’en suis pas mort(e) ».

Et je ne te blâme pas du tout (ce n’est pas mon rôle et surtout, je n’en ai pas envie).

Sache que si la plupart des fois tu arrives à appliquer ce que tu apprends en éducation positive et que dans les 20% des cas restants tu agis différemment… T’es déjà dans le top des parents !
Donc, rassure-toi et ne culpabilise pas !

Mais je t’invite à réfléchir « long terme ».

Les 4 “R” de la punition

Connais-tu les 4 « R » de la punition (et de ses effets négatifs) ?

  • Rancœur : « C’est pas juste. Je ne peux pas faire confiance aux adultes. »
  • Revanche : « Bon, là, c’est eux qui qui gagnent, mais je les aurai la prochaine fois. »
  • Rébellion : « Je vais faire exactement l’inverse pour leur prouver qu’ils ne peuvent pas m’obliger à faire ce qu’ils veulent. »
  • Retrait : « La prochaine fois, je ne me ferai pas prendre » (>> Baisse de l’estime personnelle : « je ne vaux rien »).
Les parents ont aussi lu cet article :  Je jardine mes enfants, un peu tous les jours

Bien sûr les enfants n’ont pas conscience de tout ça, mais leurs comportements futurs seront basés sur ces décisions inconscientes.

« D’où nous vient cette folle idée que pour qu’un enfant se conduise mieux, il faut d’abord qu’il se sente dévalorisé ? » .

Jane Nelsen

Penser “Long terme” (avant de punir)

C’est un peu comme un investissement dans l’immobilier.
Il ne te rapporte rien tout de suite… mais ça peut prendre de la valeur avec le temps ou c’est avec le temps qu’il te rapportera de l’argent.

La personnalité de ton enfant se bâtit sur le long terme.

Laisse-moi te poser une question :
Quelles sont les qualités que tu souhaites voir chez ton enfant quand il sera un adulte accompli? Je te laisse y réfléchir et rêvasser un peu.
(fais-toi même une liste : “je souhaite que mon enfant soit…” et lis-la régulièrement)

Bien sûr c’est depuis tout petit que ça commence.

La discipline positive dans tout ça?
Elle a comme but d’obtenir des résultats positifs et efficaces à long terme.

Sur le long terme, tu vas retrouver aussi cette notion de comportement opposé-positif. Cet outil est tiré de la psychologie comportementale et c’est le fait de trouver le contraire de cette action que nous ne voulons plus faire (ou plus voir chez notre enfant et au fil du temps mais relativement rapidement lui faire adopter le bon comportement). C’est sûrement une bonne alternative au lieu de punir…

Intéressant, non? Demande-moi et je t’en dirais plus! 😉

A bientôt!
Giacomo – DesParentsAuTop

Quelques ouvrages sur l’éducation positive

Ce qu'il faut savoir avant de punir son enfant, les 4 R de la punition et leurs conséquences

  • 25
    Partages