Miroir ô miroir dis-moi quel parent je suis

Sais-tu ce qui peut vraiment aider ton enfant à bien grandir ?
 
C’est tout simplement l’exemple que tu lui donnes.
Oui les enfants apprennent tout par l’exemple qu’ils peuvent voir chez les personnes qu’ils côtoient.
(Les bons comme les mauvais exemples)
 
Comme la fois où mon enfant me sort un vilain mot…
(la honte pour moi… LOL)
 
Ou encore lorsqu’il me dit « ici c’est la maison de l’amour »
(là c’est déjà plus mignon)
 
Car je m’efforce de leur donner tout mon amour, de ne pas être critique, d’être bienveillant…
Du mieux que je peux.
 
Alors des fois, bien sûr, je fais/dis des choses dont je ne suis pas très fier.
Mais être parent c’est tout un apprentissage… alors…

La chose importante en tant que parent?

C’est que tu te poses cette question :
« Est-ce que dans cette situation j’aurais pu dire/faire différemment pour que ça se passe mieux ? »
 
Si la réponse est oui, ne t’inquiète pas !
C’est que tu as mis en marche un processus d’amélioration et que tu sens que tu peux mieux faire.
 
Et c’est une bonne chose pour toi et pour tes enfants.
 
Je te mets ci-dessous, un poème écrit par Dorothy Law Nolte (1924-2005), enseignante et conférencière sur l’éducation familiale.
 
Elle a mis évidence (sans outil avancé) l’effet des neurones miroir (que j’aborderai prochainement).
 
C’est-à-dire que l’enfant reproduit souvent ce qu’il voit.
 
Lis-le avec attention.
 
Si un enfant vit dans la critique,
Il apprend à condamner.
Si un enfant vit dans l’hostilité,
Il apprend à se battre.
Si un enfant vit dans le ridicule,
Il apprend à être gêné.
Si un enfant vit dans la honte,
Il apprend à se sentir coupable.
Si un enfant vit dans la tolérance,
Il apprend à être patient
Si un enfant vit dans l’encouragement,
Il apprend à être confiant.
Si un enfant vit dans la motivation,
Il apprend à se faire valoir.
Si un enfant vit dans la loyauté,
Il apprend la justice.
Si un enfant vit dans la sécurité,
Il apprend la foi
Si un enfant vit dans l’approbation,
Il apprend à s’aimer.
Si un enfant vit dans l’acceptation et l’amitié,
Il apprend à trouver l’amour dans le monde.

Quel parent je suis ou l’idée principale à faire ressortir de ce poème ?

Tu as une part de responsabilité en tant que parent de ce que deviendra ton enfant.
Nous avons tous une part de responsabilité de ce que deviendront nos enfants.
 
Est-ce que ton enfant reproduit des actes que tu fais toi aussi ?
Ça aussi c’est une autre bonne question ! 🙂
 
Tu sais comme on dit : apprendre par l’exemple, apprendre pour la vie.
 
Alors quel parent je suis ? (ou quel parent penses-tu être ?)
 
 
Je te souhaite un weekend !
 
A bientôt
 
Giacomo – DesParentsAuTop
Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.