Enseignez le sommeil à votre enfant dès le départ – partie 3

Dans ce dernier article sur le sommeil, je vais vous parler de la mise en place de la routine ainsi que de ce qu’il faut faire selon l’âge des enfants: de 0 à 3 mois, de 3 à 6 mois, de 6 à 12 mois et après la première année. J’aborde aussi le sujet de la reprogrammation du sommeil de l’enfant en cas de mauvaise habitude.

Enseignez le sommeil à votre enfant par tranche d'âge

 

L’apprentissage du sommeil pour le nouveau-né

Si vous avez manquez les deux premiers articles: ici le premier, ici le deuxième.

Le sommeil d’un nouveau-né est primordial, il dort selon ses besoins. Ni plus ni moins. Et il le fait à sa manière… c’est-à-dire sans se préoccuper s’il fait jour ou s’il fait nuit. Il va réussir à s’endormir n’importe où et à n’importe quelle heure indépendamment de l’environnement extérieur.

Nous pouvons à juste titre dire que les nouveau-nés ont besoin de dormir. Et en effet, nous le remarquons car ils passent plus de temps à dormir qu’à rester éveillés.

Un nouveau-né a un cycle d’environ 3-4 heures qui peut se définir ainsi : il se réveille, il est changé, il est nourri, il s’endort. Ne vous inquiétez pas si son cycle semble anarchique, c’est tout à faire normal.

Dans cette phase, sommeil et nourriture sont extrêmement liés. C’est pour cela qu’en général l’enfant se réveille, il a tout simplement faim. 

[Astuce] Il ne faut pas forcément associer le réveil du nouveau-né (et qu’il pleure) avec le fait de lui donner à manger. Attendez un petit peu, peut-être qu’il voulait simplement être pris dans vos bras et ressentir votre chaleur. S’il continue de pleurer, assurez-vous que d’autres choses ne soient pas en cause : chaud, froid, couche à changer… Seulement ensuite, s’il pleure toujours, vous pourrez lui donner à manger. Si vous lui donnez trop rapidement à manger,  il arriverai à associer, en très peu de temps, le faite de pleurer à celui d’être nourri.

Vous avez donc compris que repas et repos sont pour le nouveau-né étroitement liés. Il est ainsi important de ne pas perturber ce cycle.

Mais le moment n’est pas encore arrivé de mettre en place la méthode d’apprentissage du sommeil.

Par contre, vous pouvez (et il est vivement conseillé) d’aider votre enfant à comprendre et à distinguer les moments de réveil et les moments de sommeil

  • Pendant les petits moments où il ne dort pas, ne laissez pas votre enfant dans son lit. Dans la limite du possible, prenez-le dans les bras afin de lui dédier toute votre attention et lui permettre de se réveiller complètement. Et surtout, vous lui permettrez d’associer le lit uniquement à son moment de dormir (là aussi une habitude à lui faire prendre).
  • Il en est de même pour le jour et la nuit. Pas besoin de mettre votre enfant complètement dans le noir pour les dodos du jour.
  • Bruit et silence. Idem pour les bruits. Si c’est le dodo du jour, il n’est pas nécessaire d’être en mode “sourdine” 🙂
  • Le bain du soir : c’est une bonne habitude que vous pouvez prendre aussi. Avec le temps, il va l’associer avec le dodo du soir.
  • Bien contrôler qu’il soit bien confortable pour son dodo de nuit.

Maintenant que votre enfant est prêt pour dormir, essayer tant bien que mal de le faire s’endormir par ses propres moyens. Je sais que ce n’est pas facile car ils sont tellement beaux et choux dans nos bras. C’est encore là une habitude que les nouveaux-nés peuvent prendre. Mais pour le moment, pas de problème si ce n’est pas encore le cas, ce n’est pas une priorité.

De 3 à 6 mois

A partir de 3-4 mois, en règle général, le rythme biologique de l’enfant passe de 3-4 heures à 24h et ses périodes de sommeil de se rallonge gentiment. Et c’est maintenant qu’il est important de commencer à lui transmettre une bonne habitude de sommeil.

Pour rappel, deux conditions sont nécessaires:

  • Votre attitude doit démontrer de l’assurance et de la sécurité. L’enfant ressent votre état d’âme, si vous êtes tranquilles et sûr de vous, votre enfant le sera aussi et il sera plus enclin à rester sereinement dans son lit et s’endormir sera la chose la plus naturelle du monde.
  • Vous devez aider votre enfant à faire l’association entre l’heure du dodo et certains éléments externes (son lit, son doudou, sa lolette, etc…) qui resteront avec lui toutes les nuit.

Il est donc important de mettre en place une routine lorsque c’est l’heure de mettre votre enfant au lit. La routine (et donc les répétitions) donnent de la sécurité à votre enfant. Cette routine est à suivre tous les soirs par vous, parents, ou par la personne qui s’occupe de votre enfant.

La routine du dodo

L’heure du dodo : selon des études, l’heure idéale serait entre 20h et 20h30 car c’est l’heure où le sommeil vient le plus facilement chez les enfants.

Le petit bain du soir. C’est une activité amusante et relaxante. Si par hasard votre enfant n’apprécie pas trop, il ne faudrait pas faire trop long. Et ensuite, une fois qu’il est séché et habillé, passez un petit moment avec lui pour lui montrer quelques petits jouets, ou lui chanter une chanson, ou simplement lui parler doucement pour le calmer.

Le repas du soir. Ne pas donner à manger à votre enfant dans sa chambre à coucher. La routine du repas et la routine du dodo doivent rester séparés.

Ensuite, passez encore un petit moment (5-10min) avec votre enfant (pas dans sa chambre). Vous aurez ainsi l’occasion de le câliner, le dorloter, lui chanter une petite chanson ou lui lire une petite histoire. Ces moments de douceur pourront gentiment s’allonger plus il grandira.

Après tous ces moments privilégiés, prenez votre enfant et amenez-le dans sa chambre. Mettez votre enfant dans son lit avec sa couverture, son doudou, sa lolette… tous ces éléments que vous avez choisi d’intégrer dans la routine du dodo et qui resteront avec lui toute la nuit. Ensuite, saluez votre enfant avec des “bonne nuit mon amour” “fais de beaux rêves” “dors bien” etc. Et après, sortez de la chambre pendant que votre enfant est encore réveillé.

Si la routine est correctement installée, votre enfant sera serein et il pourra passer la nuit paisiblement. Et surtout, il apprendra à se séparer de vous, parents, avec facilité car conscient d’avoir tout votre amour.

Prenez vraiment l’habitude de faire tous les jours cette routine pour que l’enfant l’apprenne et que ça le sécurise. En peu de temps, le cycle jour/nuit sera mis en place et votre enfant augmentera son temps de sommeil nocturne.

Si ce n’est pas le cas, pas de panique. Avant 6-7 mois c’est prématuré de parler de troubles du sommeil.

Il y a bien sûr des causes qui vont faire que votre enfant se réveille la nuit : Est-il malade? A-t-il froid ou chaud? Doit-il être changé? Il n’a pas assez mangé et dans ce cas il faut revoir la quantité de nourriture du soir? A-t-il des coliques?

N’oubliez pas, un enfant de quelques mois ne pleure que si quelque chose le dérange. Mais rapidement vous serez capable de distinguer entre un pleur de “caprice” et un pleur plus sérieux. 

Ainsi, dès le 3ème mois, ne prenez pas systématique votre enfant dans vos bras dès qu’il pleure. Peut-être qu’il réussira à se rendormir tout seul. Donnez-lui cette opportunité. 🙂

Dès 6 mois

A partir de 6 mois, votre enfant dort moins la journée et devrait avoir des durées de sommeil plus ou moins longue pendant la nuit. Et à partir de 7 mois, son rythme des repas (4 par jours) et son rythme du sommeil (11-12h de suite) devraient être bien en place.

De plus, si la routine du dodo a bien été mise en place, votre enfant ne devrait pas avoir de difficulté à s’endormir seul dans sa chambre sans pleur et sans crise.

Entre 6 et 9 mois, votre enfant interagit plus avec vous et avec ce qui l’entoure. Il aura donc plus envie de rester avec vous. Il arrivera à rester plus longtemps éveiller sans forcément s’écrouler de fatigue comme un nouveau-né. 

Quand il sera l’heure d’aller au lit, il faudra donc être plus ferme et déterminé qu’auparavant pour maintenir la routine mise en place et pour avoir toujours à l’esprit que votre enfant doit s’endormir tout seul.

Comme votre enfant interagit de plus en plus avec vous en commençant peut-être aussi à dire ses premiers mots, faites attention à ne pas prolonger les moments de détente et câlins avant de le mettre au lit. Vous allez vite vous retrouver sans faire attention à rester avec lui 30 min voir plus. 🙂

[Anecdote] Je me rappelle encore quand je mettais au lit mon premier enfant. J’avais pris l’habitude de lui lire une petite histoire avant qu’elle s’endorme. Mais rapidement elle me sollicitait de plus en plus et sans m’en rendre compte, ce petit moment s’est transformé en très long moment… et souvent je m’endormais avec elle. Quand j’ai voulu raccourcir ce moment…  ça été les grosses crises car elle ne comprenait pas pourquoi ça devait changer. 🙂 Elle a maintenant 8 ans, elle s’endort (heureusement) toute seule sans problème mais elle me sollicite toujours beaucoup pour que je reste un petit moment à côté d’elle quand elle se couche…

Après la première année

A cet âge l’enfant a besoin de dormir beaucoup mais il le fait principalement de nuit. Il sera nécessaire de jongler entre une ou deux siestes.

Il est important que ses siestes ne se prolongent pas trop afin qu’il puisse avoir assez sommeil pour s’endormir lors du dodo du soir. Le risque serait aussi celui de casser la routine que vous avez mis en place.

Pensez aussi au fait qu’un enfant qui se réveille après une sieste a besoin d’un petit moment pour être complètement réveillé 🙂 un peu comme nous! Alors pas de stress au réveil. Et si vous devez sortir, prévoyez un peu de temps supplémentaire.

L’habitude de la sieste est une bonne habitude qui est bonne à garder même jusqu’à 4-5 ans (même plus), à voir selon l’enfant.

Si votre enfant a acquis une bonne habitude de sommeil, attention, car rien n’est jamais sur.

Conserver toujours votre routine du dodo, surtout si des nouveautés interviennent comme le début des cauchemars ou certaines peurs, ou si il y a des changements (déménagement, arrivée d’un petit frère ou petite soeur).

Ayez toujours à l’esprit d’avoir du bon sens. Nous ne pouvons pas demander l’impossible à notre enfant. Réussir à le faire dormir n’est pas la solution pour que le parent puisse avoir du temps pour lui. Le bien être de l’enfant est au centre de ces articles.

Mais que faire si une mauvaise habitude est en place et que vous aimeriez créer cette routine du dodo afin que votre enfant apprenne à s’endormir seul?

“Reprogrammer son enfant”

Il est possible de mettre en place cette routine à tout moment (pour un enfant jusqu’à 5 ans). Alors armez-vous de patience et de beaucoup de courage (car oui pas facile d’entendre son enfant pleurer). 🙂

N’oubliez pas que votre attitude est super importante pour que cela fonctionne. Si votre enfant ressent votre assurance et conviction, il pourra apprendre plus facilement à s’endormir tout seul et sereinement. Par contre, si votre enfant aperçoit la moindre faille… soyez sur qu’il va l’utiliser!

1) Choisissez ces éléments que votre enfant aura toujours avec lui la nuit : doudou, lolette, couverture, dessin/bricolage fait exprès pour son dodo, etc…

2) Mettez en place la routine mentionnée plus haut. Mais dans ce cas, prenez le temps de bien expliquer le processus à votre enfant.

3) Présentez-lui son nouveau doudou: “Voici ton nouveau doudou est maintenant il dormira toujours avec toi”.

[Astuce] C’est à vous de choisir le doudou et pas à votre enfant. Ceci fait partie de l’assurance que vous montrez à votre enfant.

Vous pourrez présenter ainsi toutes ces nouvelles choses que votre enfant retrouvera dans son lit au couché et lorsqu’il se réveillera.

C’est vous, parents, qui montrez à votre enfant comment faire. Ce n’est pas votre enfant qui vous dit comment il veut dormir, avec qui et ou, et de ce qu’il a besoin pour dormir. Et c’est à vous de lui apprendre à dormir. 🙂 Vous devez en avoir la certitude pour convaincre votre enfant que vous le faites pour son bien.

“Mon petit amour, maman et papa veulent t’apprendre à dormir tout seul. A partir de ce soir, tu dormiras ici dans ton lit, avec ton bricolage/dessin, ton nouveau doudou, ta couverture, etc… (et toutes les choses précédemment choisies)”.

Ce petit discours doit durer au maximum 30 secondes. Ce qui importe ce n’est pas forcément ce que vous dites mais l’intonation utilisée… ferme, calme et posée. Même si votre enfant devait pleurer (et ça sera surement le cas), restez zen et calme et continuer de lui parler comme si rien ne se passait.

Mettez ensuite votre enfant au lit avec un “bonne nuit mon amour, dors bien, fais de beaux rêves, à demain”. Ensuite éteignez la lumière, sortez de la chambre et laisser la porte entrouverte.

Si votre enfant pleure (et ça sera surement le cas s’il n’est pas habitué), vous pouvez retourner plusieurs fois avec une attente entre les fois qui augmente (1 min, 3min, 5 min, et ensuite toujours 5 min).

Restez à distance pour qu’il ne puisse pas vous toucher et vous pouvez lui dire avec un ton très doux “Papa et Maman t’aiment très fort, on t’apprend à t’endormir tout seul, regarde tu es dans ta chambre avec ton doudou, ta couverture, la tétine, alors dort tranquille mon amour, on se voit demain”.

Et chaque fois que vous retournez vous lui dite cela.. Les jours qui suivent, vous pouvez faire la même chose mais avec une attente un peu plus longue avant de retourner dans sa chambre. Bien sûr il faut être sur que rien ne le dérange (couche, trop chaud trop froid, faim, colique, etc).

Faites ceci pendant une semaine. L’enfant apprendra que ce n’est pas en pleurant qu’il obtiendra quelque chose. L’assurance avec laquelle vous avez mis en place cette routine doit être transmise à l’enfant. C’est ainsi qu’il se sentira en sécurité et serein, prêt à passer une douce et belle nuit de repos.

Voilà, je suis arrivé à la fin des trois articles sur le sommeil de l’enfant. J’espère que vous avez apprécié! Comme je l’ai dit plusieurs fois, tout dépend de vous, de votre attitude et de votre persévérance. 

Prêt pour relever le défit?

Si vous voulez allez plus en profondeur, je vous conseille vivement de lire le livre indiqué ci-dessous : 

Si vous avez des remarques ou questions sur cet article concernant l’habitude du sommeil chez l’enfant, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour en discuter ensemble!

GiacomoDes Parents Au Top

 

 

3 réflexions au sujet de « Enseignez le sommeil à votre enfant dès le départ – partie 3 »

  1. Bonjour
    Je trouve vos articles très intéressant.
    Ma fille a 3 mois elle dort bien entre 19h et 3h du matin. Si elle se réveille elle se rendort seule la plus part du temps. Mais quand il faut la coucher à 19h et aprés le biberons de 3h c est toujours une grosse crise de larme avant même que nous la posions dans son lit. A 19h nous avons toujours le même rituel et des que je franchis le seuil de sa chambre et que j éteins la lumière elle se met à pleurer. Je suis obligée de l endormir dans mes bras après 30 à 45min de larme. On a l impression qu elle doit pleurer pour s endormir.
    Nous ne savons pas comment faire pour l aider à passer cette phase difficile juste avant de dormir.

    1. Bonjour Aurore,
      Merci pour votre commentaire et l’intérêt pour mes articles 🙂 Pourriez-vous svp me préciser les rituels que vous faites avant d’aller dans la chambre? Et est-ce que vous passez quelques instants à “jouer” avec votre fille une fois que vous êtes dans sa chambre et avant de la coucher?

      1. Bonjour
        Merci pour votre réponse.
        Nous avions pour rituel de la changer, d écouter une petite chanson et d aller ensuite lui faire un calin dans sa chambre. Mais entre temps nous avons compris pourquoi elle pleurait. Maintenant Nous lui faisons le calin dans le salon elle pleure encore quand on entre dans sa chambre mais s arrete dès que nous la posons dans son lit et s endort directement. Un vrai bonheur, elle avait juste envie d être tranquille.
        Malheureusement nous avons un nouveau “problème” elle n a plus besoin de manger la nuit mais elle est habituée à se réveiller pour son biberon a 3h45 même si elle n’a pas faim, elle mets 1h30 a se rendormir.
        On ne la sort pas du lit on la rassure et on lui remets sa boîte à musique mais pour le moment rien à faire toutes les nuits a exactement 3h45 elle se réveille. Auriez vous des astuces pour nous aider?

Laissez-nous un commentaire!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.