fbpx

Les bienfaits d’avoir des animaux de compagnie sont nombreux et approuvés chez l’adulte comme chez enfant.

Par cet article j’aimerais vous faire part de mon expérience passée et actuelle ainsi que de quelques recherches effectuées. Et surtout je souhaite vous faire aimer les animaux!

Comment calmer les enfants avec les animaux et les avantages et bienfaits des animaux sur les enfants

Mon enfance et les animaux

Enfant, j’ai eu la chance de grandir en pleine campagne et comme toute maison à la compagne qui se respecte, nous étions entourés par beaucoup d’animaux.

De part cette vie loin de la ville, nous étions, enfants, naturellement sensibles à la nature et aux saisons. Le fait d’être en plus avec des animaux qui conviennent à cet environnement m’a rendu encore plus sensible et intéressé par la douce et chaleureuse compagnie de ces animaux.

Un rien m’émerveillait comme courir derrière les petits poussins jaunes. Je me réjouissais de les voir grandir jours après jours et je m’étonnais quand un jour ils n’étaient plus aussi mignons et doux pour dormir dans mon lit.

Je m’affectionnais rapidement au petit lapin qui gambadait dans la cour pour ne comprendre que beaucoup beaucoup beaucoup plus tard que ma grand-mère l’avait cuisiné pour le repas de famille en compagnie du joli poussin qui lui aussi avait grandit… oui… j’ai toujours eu une visions très douce du monde, depuis, je me suis un peu améliorée… mais pas trop non plus.  😉 

J’adore le monde des enfants, il est magnifique et intrigant. Du miracle de la conception à la naissance jusqu’à ce que l’enfant ne devienne adulte, tout un parcours fantastique!

Et concernant l’enfant, d’ailleurs, il y a des études très intéressantes sur notre « moi enfant » et l’influence qu’il a sur notre structure interne, notre caractère et nos choix futurs… mais j’en parlerai une autre fois, d’accord ?

Les animaux ont toujours fait partie intégrante de mon enfance

Malheureusement pour diverses raisons, il y a eu une longue période où je n’ai pas pu avoir d’animaux. Ceci m’a beaucoup coûté et je pensais souvent « au bon vieux temps ».

D’ailleurs, dès que j’avais un coup de blouse, ma première réaction était d’aller promener le labrador de mes parents et de me confier à lui.

Il a été mon meilleur amis, toujours là pour m’écouter et me faire relativiser les choses. Pour lui, rien de plus simple qu’une grosse balade et quelques croquettes. Pourquoi ne pas me contenter des mêmes choses ? 

Oui je sais, encore mon « moi enfant » qui ressort, mais je vous rassure, j’ai une toute petite part de « moi adulte » aussi ! C’est passionnant la psychologie mais chaque chose en son temps… 😊

Le retour des compagnons à quatre pattes

En 2014, vu que ma situation me le permettait à nouveau, j’ai décidé de prendre un chien. Et depuis, nous sommes devenus inséparables, il me suit partout.

Ça été un peu difficile pour mon ami (mon mari maintenant) quand nous avons décidé d’habiter ensemble car lui n’était pas habitué aux animaux. Mais avec le temps, les deux ont appris à s’apprécier. Même que depuis quelques mois, nous avons pris en plus un petit chat noir.

Ce dernier a vite été accepté par notre chienne et cohabitent ensemble avec beaucoup de douceur et de complicité. Mon chat a complètement été adopté par ma chienne qui, poussée par un élan de maternité, a même fait une montée de lait pour ce bébé chat que nous venions de prendre.

Depuis, Monsieur Chat se sert à volonté quand bon lui semble et Madame Chien se laisse faire sans froncer les moustaches. Une visite chez le vétérinaire nous a rassuré sur le faite que tout allait bien et que la nature pouvait suivre son cours.

Le rapport avec les enfants

Nous avons la garde des enfants de mon compagnon le week-end (et vacances) et les animaux sont un vrai repère pour eux (et vice-versa).

Quand le plus petit avait à peine deux ans, nous l’avons souvent retrouvé dans la niche de notre chienne, prêt à piquer un petit somme au milieu de ses doux et réconfortants poils.

Il n’est pas rare que leur première intuition pour obtenir de la consolation se tourne vers le chien ou le chat. Il est impossible pour les enfants de se coucher sans avoir dit bonne nuit aux animaux avec bisous et douces caresses et avec nos animaux qui n’attendent que ça. C’est un très beau moment à observer qui a encore toute sa magie aujourd’hui.

Les parents ont aussi lu cet article :  Les risques du soleil sur nos enfants

Les enfants s’inquiètent de leur bien-être et leur parlent beaucoup. Nous avons aussi remarqué le développement d’une douceur qu’ils ont dû adopter au fil des mois pour pouvoir toucher et obtenir la confiance de ces deux compagnons à quatre pattes. Nous avons réellement vu ce changement de comportement.

Les enfants sont aussi très fiers de se promener avec leur chienne et avec le chat qui a pris l’habitude de profiter lui aussi de la balade. Des fois nous avons même l’impression qu’il se comporte comme un chien… et se met à sentir les mêmes choses que sa maman chienne.

Nous avons aussi trouvé les enfants plus ouverts aux autres.

Les bienfaits d’un animal de compagnie, que se soit un tout petit cochon d’inde, un oiseau, une tortue ou un chien, ce n’est plus un secret pour personne, ils sont bien là.

Les bienfaits des animaux de compagnie

Voici quelques informations que j’ai trouvées !

Selon le magasine Vaud Magasine qui cite le Dr. McCulloch :

« Au contact des animaux, les enfants apprennent la joie de vivre, l’humour et l’optimisme. Les animaux sont une invitation au rire et au jeu et ils stimulent ainsi la sécrétion d’endorphines dans le cerveau, ce qui rend plus heureux, atténue la sensation de douleur et réduit le stress ».

Les enfants apprennent très vite à donner de l’attention à ce compagnon, à s’en occuper.

Ils apprennent alors de façon inconsciente à développer des qualités tel que l’empathie, la douceur et l’altruisme.

Des études ont montré que les enfants et les jeunes qui grandissent avec des animaux domestiques savent mieux se mettre à la place des autres. Ils comprennent mieux ce qu’ils ressentent et ce dont ils ont besoin. 

« L’empathie est le plus sérieux adversaire de la violence, le fondement de toute sollicitude et une bonne base pour développer des compétences sociales et tisser des liens de confiance ».

Les mots jouant un rôle peu important dans les rapports entre l’enfant et son animal, la communication se fait par le langage de l’émotion, c’est-à-dire le langage des enfants.

Concernant les chats, une autre étude disait que les adultes ne sont pas les seuls à bénéficier de la présence de cet animal dans leur foyer.

Les enfants qui ont bénéficié d’une interaction avec un animal ont montré des niveaux plus élevés d’estime de soi, de meilleures compétences sociales et un grand sens des responsabilités envers les autres.

Des enseignants constatent que les enfants ayant des chats chez eux ont une attitude plus sérieuse, travaillent mieux et sont plus joyeux et plus censés.

La nuit, les enfants ont souvent peur du noir, mais la présence affectueuse de leur chat les rassure. Grâce à cela, l’enfant apprend à respecter autrui, car le chat n’accepte pas qu’on lui fasse n’importe quoi.

De plus, pour les jeunes enfants et les nourrissons, l’exposition à des chats à un jeune âge peut également aider l’enfant à développer une résistance non négligeable aux allergènes et à l’asthme.

Le chien quant à lui est beaucoup moins indépendant qu’un chat par contre il sera plus interactif pour l’enfant. Il a été prouvé que les enfants qui possèdent un chient sont plus sociables et moins stressés. De plus le risque de morbidité et obésité diminue car l’enfant va bouger d’avantage avec son compagnon. 


Vous aimeriez savoir quel type de chien choisir pour votre enfant? Je vous invite à lire cette article du site avoir-un-chien-en-appartement.fr qui répond exactement à cette question.


L’animal de compagnie est également un élément d’apaisement et de sécurité pour les petits. Il a un effet stabilisateur sur leur développement psychologique.

Conclusion

Certes, avoir un animal chez-soi comporte des responsabilités (avoir du temps à lui consacrer, être un temps soit peu présent à la maison) et il faut tenir compte des allergies ou peurs possibles des membres de la famille.

Mais pour conclure, je peux dire que oui, avoir un animal de compagnie donne de réels bienfaits pour tous les membres de la famille et qu’il permet aux enfants de s’épanouir. Je donne ce même conseil aux personnes seules ou à la retraite. C’est un excellent moyen pour rester socialement actif.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quelles expériences avez-vous eues avec les animaux ? Parlons en ensemble !

Andreia – DesParentsAuTop

Articles intéressants :
Lien 1 de Vaudfamille.ch
Lien 2 de Asclaf.com

  • 28
    Partages